Formalités d’entrée et d’installation

Entamer les formalités d’obtention du visa plusieurs semaines à l’avance auprès de l’ambassade d’Iran à Paris et se souvenir que le visa peut n’être obtenu qu’au dernier moment.

A noter que l’Iran délivre également des visas valables entre 7 à 14 jours dont la délivrance est simplifiée.

La durée de validité des visas de tourisme ou d’affaires ne dépasse pas un mois. Il est recommandé de vérifier la durée accordée au moment de la délivrance, car elle est souvent inférieure à la durée demandée ; ne pas confondre à cette occasion la date-limite à laquelle le visa autorise à entrer en Iran et la durée de séjour autorisée en Iran.

Se souvenir que si le temps de séjour autorisé est dépassé, la police aux frontières empêche le contrevenant de quitter le territoire iranien. Il faut alors aller se présenter devant un tribunal spécial et payer une amende forfaitaire de 300 000 rials (soit environ 30 euros) pour chaque jour postérieur à la date d’expiration du visa iranien.

Bien conserver aussi dans son passeport la fiche d’entrée remplie au moment du franchissement de la frontière, car elle est demandée au moment de la sortie du territoire.

Les autorités iraniennes ont annoncé que les ressortissants de certains pays, dont la France, pouvaient obtenir un visa à leur arrivée dans les aéroports internationaux du pays. Cette disposition concerne des visas de court séjour touristiques. Se renseigner avant tout voyage auprès de l’ambassade d’Iran dans votre pays de résidence.

Il est interdit d’importer de l’alcool et, bien entendu, des stupéfiants. Il est interdit d’exporter sans autorisation des antiquités ou des tapis anciens. Pour tous les achats de valeur, demander une facture, permettant au retour en France de justifier, si nécessaire, le coût de l’objet auprès des douanes françaises.

Pour toute information complémentaire, prendre l’attache de l’ambassade d’Iran à Paris.

Dernière modification : 30/01/2013

Haut de page