La coopération linguistique et éducative

Dès le milieu du XIXème siècle, l’enseignement du français s’est considérablement développé dans plusieurs villes du pays où ont été implantées des Alliances françaises. En 1913, plus de 3 000 élèves étudiaient uniquement en français dans 76 écoles et le gouvernement iranien allouait des bourses aux meilleurs d’entre eux afin qu’ils poursuivent leurs études en France.

Aujourd’hui, c’est principalement dans l’enseignement supérieur que la langue française est présente. Avec 17 départements universitaires de français, le français est étudié en licence, master et doctorat dans les secteurs public et privé. La langue est également enseignée à des non-spécialistes, juristes notamment.

Dans l’enseignement secondaire, outre le cursus francophone de l’école française de Téhéran, le français est enseigné comme deuxième langue étrangère optionnelle dans le secteur public. Une soixantaine d’établissements proposent cet enseignement. Dans les collèges et lycées privés, l’enseignement du français progresse également et plus encore dans le secteur extra-scolaire. Les principaux instituts de langues iraniens publics et privés reçoivent en effet plus de 30 000 apprenants par année.

La promotion de la langue française et la coopération éducative dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur s’appuient sur un réseau de partenaires au premier rang desquels l’Institut français de Téhéran (dit « Centre de langue française »).

L’Iran compte plus de 800 enseignants de français et environ 40 000 apprenants répartis dans :

-  19 départements de français des universités dont 12 offrent des cours en master et 6 en doctorat
-  plus de 400 instituts, lycées et écoles, dont l’école française de Téhéran et 2 écoles à vocation bilingue (Téhéran et Ispahan)
-  le Centre de Langue Française, établissement de référence et en plein essor, qui compte plus de 4 000 inscriptions par an, également centre de gestion du Delf/Dalf

La politique de coopération éducative et linguistique de ce poste repose sur une stratégie globale qui permet :

1- de développer l’apprentissage de la langue française dans les écoles iraniennes à vocation bilingue (formation de formateurs, appui documentaire) et de le promouvoir dans le système universitaire (appui aux départements de français des universités, créations de co-diplômes, appui au français en droit, commerce et gestion, médecine, tourisme et archéologie).

2- de promouvoir la langue française en tant que langue de l’employabilité afin de permettre la prise de conscience des enjeux dans l’espace francophone et le poids économique de la langue française dans le monde (1er forum sur l’enseignement du français en Iran en décembre 2015)

Dans cette optique, les pistes d’action suivantes sont mises en œuvre :

1- Développer les certifications, dont le DELF-DALF, et les partenariats pédagogiques avec des établissements iraniens ;

2- Renforcer la formation de formateurs grâce aux coopérations mises en œuvre avec les organismes français suivants : CIEP, CLA, CUEF etCCIP en partenariat avec l’AILLF (Association Iranienne de Langue et Littérature Françaises) ;

3- Soutenir les programmes de mobilité des professeurs et des étudiants de langue française avec les écoles, les instituts de langue et les universités :

-  stages de formation FLE en France pour les enseignants
-  bourses FLE pour les doctorants
-  séjours Culture Lab pour les étudiants dans la cadre de la Francophonie

4- Développer les événements en faveur de la francophonie (Forum sur l’enseignement du français en Iran 2015, fête de la Francophonie 2016) et les actions conjointes avec l’Agence universitaire de la Francophonie, l’Ambassade accompagnant le développement de ses actions en Iran et l’adhésion de nouveaux membres, pour, outre le soutien aux départements de français, développer des coopérations avec des universités francophones et favoriser le développement de formations francophones, par exemple en droit ;]) et les actions conjointes avec l’Agence universitaire de la Francophonie, l’Ambassade accompagnant le développement de ses actions en Iran et l’adhésion de nouveaux membres, pour, outre le soutien aux départements de français, développer des coopérations avec des universités francophones et favoriser le développement de formations francophones, par exemple en droit ;

5- Développer et valoriser l’apprentissage du français dans des secteurs professionnels : projet phare 2016 autour du français professionnel au service du tourisme.

Deux établissements du réseau de coopération et d’action culturelle dans le champ linguistique sont présents en Iran :

L’Ecole Française de Téhéran

En Iran, un seul établissement relève de la compétence de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger, l’Ecole Française de Téhéran, créée en 1991. L’école est conventionnée avec l’AEFE ainsi que la Mission laïque et est gérée par l’association des parents d’élèves.

Les élèves sont répartis dans 7 classes de maternelle de la Toute Petite Section à la Grande Section, 5 classes d’élémentaire et 7 classes de secondaire. Le lycée propose les séries Es et S à partir de la Première.

L’école fonctionne dans des conditions privilégiées : locaux restructurés et rénovés, effectifs par classe réduits, taux d’encadrement des personnels titulaires avoisinant les 50 %, à la très grande satisfaction de l’ensemble de la communauté scolaire.

Le projet d’établissement est axé sur l’enseignement des langues : persan dès la maternelle et anglais à partir du CP.

Le Centre de Langue Française de Téhéran

Le Centre de Langue Française (CLF) organise des cours de français (français général et français de spécialité) tout au long de l’année, sept jours sur sept. Les quatre principaux niveaux du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues sont couverts par cet enseignement, en cours collectifs ou particuliers. Le matériel utilisé est moderne (ordinateurs, écrans de télévision, tableau blanc interactif), les méthodes récentes et les enseignants ont tous un très bon niveau de français.

Le CLF est centre de passation du TCF (Tout Public, Québec, DAP), en version traditionnelle ou sur ordinateur. Il est également Centre d’examen pour le DELF/DALF/ DELF Prim et DELF Junior : deux sessions par an pour chacune des déclinaisons du DELF.

Les enseignants de français peuvent s’y former aux méthodes les plus récentes d’enseignement du FLE, en assistant aux formations professionnalisantes régulièrement dispensées par des formateurs expérimentés.

L’espace Campus France accueille les futurs étudiants désireux de se renseigner sur les études en France, puis les accompagne dans leur processus d’inscription, via la procédure informatisée CEF.

Enfin, la médiathèque offre au prêt plus de 20 000 titres (livres, BD, audio-livres, DVD, revues et magazines).

Dernière modification : 19/07/2016

Haut de page