TERRORISME - Attentat de Nice (14 juillet 2016)

Le Premier ministre a activé la cellule interministérielle d’aide aux victimes (CIAV) dans les locaux du centre de crise et de soutien au Quai d’Orsay.

JPEG

Plus de 80 personnes sont mobilisées au sein de la CIAV, qui réunit des agents des ministères de la justice, de l’intérieur (identification judiciaire et sécurité civile), de la santé et des affaires étrangères, des représentants du Parquet, des professionnels de la santé (Croix-rouge et cellule d’urgence médico-psychologique), ainsi que des membres des associations d’aide aux victimes (INAVEM, FENVAC).

La CIAV assure le contact avec les familles de toutes les victimes et personnes blessées. Un numéro unique est à la disposition de leurs proches, le 01 43 17 56 46 (00 33 1 43 17 56 46 depuis l’étranger). Près de 7500 appels ont d’ores et déjà été traités. La CIAV assure aussi la liaison avec les ambassades étrangères en France.

Des agents de la CIAV sont présents au centre d’accueil des familles organisé à Nice et travaillent avec les services de la préfecture des Alpes-maritimes.

Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, qui participait au onzième sommet Europe-Asie (ASEM), a écourté son déplacement pour rentrer à Paris.

Infographie : comment fonctionne la cellule interministérielle d’aide aux victimes

JPEG

Dernière modification : 25/10/2016

Haut de page